Maëlys Blandenet

Elle est maîtresse de conférences en langue et littérature latines à l’École Normale Supérieure de Lyon (Hisoma UMR-5189) et assure la coordination scientifique du projet. Elle a consacré sa thèse et plusieurs travaux à la question des rapports entre rusticitas et représentations identitaires dans la Rome républicaine, de même qu’à la littérature agronomique antique.

Blandenet M. (2007), « Le poète paysan des Géorgiques : un homme de culture », Bulletin de l’Association Guillaume Budé, n° 2, p. 123-16.

Blandenet M., Chillet C. & Courrier C., éd. (2010), Figures de l’identité (Naissance et destin des modèles communautaires dans le monde romain), Lyon, ENS Éditions.

Blandenet M. (2016), « Rusticité et identité romaine à l’époque républicaine », Vita Latina, n° 193-194, p. 29-44.

Blandenet M. (2017), « La vie pastorale dans le Culex de l’Appendix Vergiliana : les enjeux d’un pastiche virgilien », Varium et mutabile, Mémoires et métamorphoses du centon dans l’Antiquité, F. Garambois-Vasquez et D. Vallat (éd.), Saint-Etienne, PUSE, p. 15-27.

Blandenet M. (2017), « Stratégie discursive et valorisation de la uita rustica dans le Pro Roscio Amerino de Cicéron», Tours et détours de la parole dans la littérature antique, C. Hunzinger, G. Mérot et G. Vassiliadès (éd.), Bordeaux, Ausonius Éditions, p. 189-201.