Venez découvrir le site Internet “Cultiver dans l’Antiquité”!

https://agriculture-antiquite.huma-num.fr/

Ce site est le fruit du travail de recherche de l’équipe du projet AgroCCol, soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche entre 2018 et 2024. Il permet de lire et d’explorer les textes d’agriculture que, dans l’Antiquité, les auteurs grecs et latins ont consacrés aux cultures de plein champ, c’est-à-dire essentiellement aux céréales et aux légumineuses, même si les Anciens associaient à ces catégories des espèces que nous classons aujourd’hui parmi les oléagineux (lin, sésame…) ou les cultures potagères et fourragères (raves).

Le lecteur ne trouvera pas ici de textes anciens complets, mais une sélection des passages portant sur ces cultures de plein champ, et il pourra explorer ce recueil de textes d’agriculture selon quatre approches :

  • L’entrée Textes regroupe une liste des extraits classés par auteur et par œuvre. Les textes grecs et latins sont accompagnés d’une traduction française inédite ainsi que de notes. Ces dernières ont pour but d’expliciter certains aspects du texte et des points de traduction. Mais elles soulignent aussi les liens entre les textes anciens, afin de mieux cerner les rapports d’imitation ou de rejet qui se nouent entre ces auteurs et de comprendre ainsi comment se constitue un savoir agronomique dans l’Antiquité. En outre, des pop-up proposent des aides à la compréhension des textes : conversion des mesures anciennes ; indications sur les noms propres de personne ou de lieu ; informations sur les termes techniques.
  • L’onglet Thèmes propose une lecture thématique du corpus selon les activités agricoles, l’utilisation des plantes, les mentions des animaux ou de la main-d’œuvre, etc. Pour chaque thème, différentes échelles sont proposées, celle du chapitre, paragraphe ou ensemble de phrases ( passage-clé ) et celle des mentions isolées du thème à l’intérieur de la phrase ( autres mentions ).
  • Le Dictionnaire technique offre des informations sur les noms propres de personnes ou de lieux, mais aussi sur les termes techniques indexés, en particulier les termes de botanique et les noms d’outils. Tous ces termes sont classés sous forme alphabétique en trois langues (français, latin, grec ancien).
  • Dans les Notices scientifiques, le lecteur trouvera des articles proposant des synthèses sur les connaissances scientifiques actuelles. Ces notices, qui croisent sur un même sujet le regard de différentes disciplines (botanique, archéobotanique, littérature, ethnobotanique, linguistique), mettent également en perspective les choix scientifiques opérés dans le traitement des textes, les traductions et les commentaires.

    À ces quatre approches s’ajoutent la bibliographie et l’onglet de recherche plein texte, qui permet de chercher un ou plusieurs mots sur l’ensemble du site ou seulement dans certaines parties.

    Dans toutes ces entrées des liens sont proposés au lecteur pour circuler plus facilement entre les textes anciens, les thèmes, le dictionnaire, les notices scientifiques et la bibliographie.

Parution de l’ouvrage AgroCCol: Le texte et la pratique

Le texte et la pratique. Dialogues interdisciplinaires sur le statut du traité d’agriculture, M. Blandenet, M. Bretin-Chabrol et P. Luccioni (éd.), Lyon, CEROR, 2024.

Entre l’Antiquité gréco-romaine et l’époque moderne s’est constituée en Europe une tradition de traités en prose regroupant des conseils sur l’organisation et la mise en culture d’un domaine agricole ou d’un jardin, de L’Économique de Xénophon à La Maison rustique d’Estienne et Liébault. Cependant ces ouvrages, émanant généralement de hauts personnages lettrés, férus de poésie et de philosophie, soucieux d’éthique, mais aussi d’économie, de médecine ou de gastronomie, parfois plus intéressés par l’anecdote, la recette paradoxographique ou l’objet curieux que par le geste le plus quotidien, se souciaient-ils véritablement de transmettre un enseignement pratique à des hommes de terrain ? À la suite d’un colloque tenu à Lyon du 1er au 3 juin 2022, ce volume fait dialoguer différentes approches disciplinaires – littérature, histoire, archéologie, archéobotanique – en centrant les discussions sur un texte ou les images qui l’ornent, sur un type de plante cultivée (céréales, vigne), une méthode de culture (compost, labours) ou un outil (moissonneuse gauloise, serpe de vigneron). Les contributions réunies ici étudient les interactions entre tradition et expérimentation ou observation de terrain, la posture d’autorité assumée par les auteurs qui écrivent sur l’agriculture, le rôle du destinataire des traités, praticien ou non, ou encore les enjeux idéologiques de ces écrits. Car une telle confrontation du texte à la pratique ne vise pas tant, in fine, à jauger de la pertinence technique des traités qu’à montrer comment les textes construisent notre savoir sur les pratiques d’autrefois et comment les traces archéologiques laissées par ces dernières, réciproquement, éclairent la nature des écrits anciens sur l’agriculture.

Ont contribué à ce volume :

Florian Battistella, Anaïs Berson, Maëlys Blandenet, Anaïs Blesbois, Hervé Bohbot, Francesca Boldrer, Laurent Bouby, Marine Bretin-Chabrol, Isabel Figueiral, Laurie Flottes, Thorsten Fögen, Martine Furno, Justine Gomes, Ian Goh, Isabelle Guégan, Guillaume Huitorel, Michel Jourde, Audrey Lacroix, Pascal Luccioni, Raphaël Macario, Véronique Matterne, Philippe Marinval, Stéphane Mauné, Robin Nadeau, Clémence Pagnoux, Laurent Paya, Vincenzo Pellegrino, Georges Raepsaet, Jérôme Ros, Selena Ross, Núria Rovira, Marie-Pierre Ruas, Margaux Tillier.

Publication d’un double billet autour de la journée d’études “Cultiver dans l’Antiquité” (Rome, 9 janvier 2024)

Grâce à Marine Bretin-Chabrol, membre de l’Ecole Française de Rome, deux billets ont été publiés sur le carnet de recherche “A l’école de toute l’Italie”. Ils proposent une synthèse de la journée d’études organisée le 9 janvier conjointement avec le programme AgroCCol, enrichie d’illustrations, de documents scientifiques et de podcats. A lire absolument!

À la recherche des mots et des pratiques agricoles de l’Antiquité (1/2)

À la recherche des mots et des pratiques agricoles de l’Antiquité (2/2)

Festival Européen Latin Grec: AgroCCol au salon du livre Antiquité

Les 22 et 23 mars 2024, l’ouvrage de l’équipe AgroCCol a pu être présenté en avant-première au musée Lugdunum lors du salon du livre associé au Festival Européen Latin Grec. Ce fut aussi l’occasion de faire découvrir le programme et d’initier petits et grands à la culture des céréales et des légumineuses dans l’Antiquité. Un grand merci aux étudiants qui se sont mobilisés pour accueillir le public: Emeline, Lucie et Ambroise!

Journée d’études : “Cultiver dans l’Antiquité”, Edition numérique et approche pluridisciplinaire d’un corpus agronomique gréco-romain

A suivre en présentiel ou  à distance!

Journée d’études du programme AgroCCol organisée par Marine Bretin-Chabrol et Maëlys Blandenet avec le soutien de l’EFR et de l’ANR.

 École française de Rome, 9 janvier 2024

Piazza Navona 62, salle de conférences

9h-18h

Programme:
  • 9h00-9h15 : Mot d’accueil par Audrey Bertrand (directrice des études de la section Antiquité à l’EFR)
  • 9h15-9h30 : Introduction par Marine Bretin-Chabrol (EFR, Univ. Lyon 3, HiSoMA) et Maëlys Blandenet (ENS de Lyon, HiSoMA)
  • 9h30-10h30 : Maëlys Blandenet (ENS de Lyon, HiSoMA) et Elysabeth Hue-Gay (Univ. Lyon 2, HiSoMA)

Le traitement numérique d’un corpus littéraire et technique : l’exemple du site « Cultiver dans l’Antiquité »

  • 10h30-10h50 : pause
  • 10h50-11h30 : Marine Bretin-Chabrol (EFR, Univ. Lyon 3, HiSoMA)

Gestion des adventices de cultures : y a-t-il de « mauvaises herbes » pour les Anciens ?

  • 11h30-12h10 : Pascal Luccioni (Univ. Lyon 3, HiSoMA)

L’agrobiodiversité des villae romaines : une question anachronique et féconde ?

  • 12h10-12h50 : Michel Chauvet (ethnobotaniste ; ancien ingénieur de l’INRA-Montpellier)

L’identification des plantes : nouveaux outils, nouvelles données.

  • 13h-14h30 : déjeuner
  • 14h30-15h10 : Emmanuel Botte (Centre Camille Jullian, CNRS-Aix-Marseille Université) 

Regards croisés entre les textes et l’archéologie sur l’apiculture antique

  • 15h10-15h50 : Federico De Romanis (Università di Roma, Tor Vergata)

Tra la selva e la villa: analisi di un equilibrio fluviale

  • 15h50-16h30 : Eric Morvillez (Centre Jean Bérard, Naples ; Univ. d’Avignon, HiSoMA) 

On verra peu à peu les tendres épis jaunir la plaine’ : représenter le blé en mosaïque, en sculpture et en peinture dans le monde romain

  • 16h30-16h50 : pause
  • 16h50-17h10 : Francesca Boldrer (Università di Macerata)

Dulcis in fundo: agricoltura e poesia didascalica nel De insitione di Palladio.

  • 17h10-17h50 : Annalisa Marzano (Università di Bologna)
Plants, Politics and Empire in Ancient Rome (Cambridge, CUP 2022)

Fête de la science 2023

L’accueil des élèves au village des sciences le jeudi 12 octobre s’est déroulé sans encombre sous un beau soleil, dans le jardin de l’ENS de Lyon. Près d’une centaine d’enfants, du primaire au secondaire, ont participé aux ateliers “Des mots et des graines”: merci à eux!

Et bravo à Emeline, Inès, Marie-Liesse, Marine, Priscille, Pierre, Ambroise et Vasco pour avoir encadré les ateliers tout au long de la journée! Leur énergie et leur enthousiasme ont été particulièrement remarqués!

Des mots et des graines: Fête de la science 2023!

Plusieurs ateliers AgroCCol, “Des mots et des graines”, sont au programme de la Fête de la science 2023, à l’ENS de Lyon :

  • jeudi 12 octobre: accueil des scolaires
  • samedi 14 octobre: accueil du grand public

Venez découvrir les graines alimentaires consommées dans l’Antiquité et l’histoire de leurs noms ! Vous pourrez aussi vous initier à leur culture et à la gestion d’une uilla romaine autour de jeux accessibles aux enfants et aux plus grands.

Inscription gratuite à l’adresse suivante:https://www.ens-lyon.fr/acces/fete-de-la-science-inscriptions

 

Rendez-vous aux Jardins: merci à tous!

Les 2 et 3 juin, le projet AgroCCol s’est installé dans les jardins de l’ENS de Lyon pour proposer des ateliers à destination des scolaires et du grand public. Un grand merci aux encadrants de ces journées :  Justine Kaleta, Marie-Liesse Nivault, Mélissandre Rioux et Aaliyah Payet!

Rendez-vous aux Jardins- ENS de Lyon
Rendez-vous aux jardins, ENS de Lyon
Rendez-vous aux jardins, ENS de Lyon
Rendez-vous aux jardins, ENS de Lyon

Rendez-vous aux jardins : Les ateliers AgroCCol reprennent !

Plusieurs ateliers AgroCCol sont au programme de l’édition 2023 des Rendez-vous aux jardins, dans le parc de l’ENS de Lyon :

Vendredi 2 juin : Médiation scientifique auprès des scolaires

Samedi 3 juin : Atelier ouvert à tous !

Des mots et des graines

Venez découvrir les graines alimentaires consommées dans l’Antiquité et l’histoire de leurs noms ! Vous pourrez aussi vous initier à leur culture et à la gestion d’une uilla romaine autour de jeux accessibles aux enfants et aux plus grands.

Informations en inscriptions (gratuites) : http://www.ens-lyon.fr/savoirs/culture-sciences-et-societe/grands-evenements/rendez-vous-aux-jardins

Save the date: Colloque AgroCCol “Le texte et la pratique”, 1-3 juin 2022

Nous sommes heureux de vous inviter au colloque international « Le texte et la pratique : dialogues pluridisciplinaires sur le statut du traité d’agriculture » qui se tiendra à Lyon, du 1er au 3 juin 2022 (ENS de Lyon-Université Jean Moulin-Lyon 3), organisé par Maëlys Blandenet, Marine Bretin-Chabrol et Pascal Luccioni, dans le cadre du projet ANR AgroCCol.

Si vous ne pouvez venir nous retrouver sur place, il sera également possible du suivre les interventions en mode hybride, sur inscription préalable en contactant Marine Bretin-Chabrol avant le 31 mai 2022 (m.bretin-chabrol@univ-lyon3.fr).

Programme du colloque

Affiche du colloque

International Colloquium “Text and Practice” – Lyon, from the 1st to the 3rd of June 2022 

We have the pleasure of inviting you to the International Colloquium “Text and Practice: Interdisciplinary Dialogues on the Status of the Agricultural Treatise“, which will be held in Lyon, from the 1st to the 3rd of June 2022 (ENS de Lyon-Université Jean Moulin-Lyon 3). It has been organised by Maëlys Blandenet, Marine Bretin-Chabrol and Pascal Luccioni, within the ANR AgroCCol project.

If you are not able to come to our premises, it is also possible to follow the conference online, provided you register beforehand; please contact m.bretin-chabrol@univ-lyon3.fr for advance registration before the 31st of May.

Conference program

AgroCCol à la Fête de la science: merci à tous!

Ateliers AgroCCol- Fête de la science 2021, ENS de Lyon

Le jeudi 7 octobre, le projet AgroCCol était au village des sciences de l’ENS de Lyon pour proposer des ateliers à destination des scolaires. Un grand merci aux encadrants de cette journée : Florie, Cyprien, Elodie, Solange, Augustin, Thibault et Maël! Et merci également à tous les élèves qui ont participé aux ateliers et aux enseignants qui les ont accompagnés. Certains ont laissé d’ailleurs des commentaires, comme les 6e et 3e du collège Colette :

Fête de la science : 30 ème Edition

Merci à tous!

Ateliers AgroCCol – Fête de la science 2021, ENS de Lyon

Participation du projet AgroCCol à un atelier sur le traitement numérique des données botaniques (Neuchâtel, 8/10/21)

Le 8 octobre, Maëlys Blandenet et Elysabeth Hue-Gay ont participé pour le projet AgroCCol à un atelier sur « Le traitement numérique des collections botaniques. Pour un dialogue entre histoire, informatique et botanique ». Cette journée était organisée par le projet Sinergia Héritages botaniques des Lumières : exploration de sources et d’herbiers historiques à l’intersection des lettres et des sciences (cf. https://botanical-legacies.unine.ch/index.php?lang=fr). Un grand merci à nos collègues suisses pour cette invitation riche d’échanges et de découvertes!

Atelier AgroCCol 18 octobre 2021

Nous aurons le plaisir d’entendre le lundi 18 octobre à 14h une présentation de Georges Raepsaet (Université libre de Bruxelles) :

« La moisson de l’épeautre à l’aide du vallus (Pline HN 18, 296) ou vehiculum (Palladius 7,2). De Palladius à l’archéologie expérimentale. »

Cette conférence aura lieu à l’ENS de Lyon, salle D2-128 (14h-16h).

Résumé : Les modes opératoires et les outils de la moisson, de la faucille à la grande faux, sont connus par les textes, l’iconographie et l’archéologie, et font l’objet de commentaires nombreux depuis l’Antiquité, alimentant même, depuis quelques années, des thèses doctorales définissant les outils de coupe et leur mode d’action.  Une machine plus élaborée, ignorée de Varron et Columelle, est mentionnée par Pline (HN 18, 296) et commentée assez longuement par Palladius (7,2). Son usage semble limité à la Gaule. Emblème d’une technologie productive efficace pour les uns, gadget gaspilleur pour les autres, la moissonneuse gallo-romaine fascine les historiens de l’agriculture depuis le 18e siècle. Si Pierre de Crescens et Olivier de Serres se contentaient de paraphraser la description des Scriptores, c’est à Gesner, dans l’édition de Leipzig de 1735, que l’on doit première mise en image de la moissonneuse dans le frontispice gravé par Bernard Picart, à Dickson, au milieu du XVIIIe siècle, le premier commentaire critique, et à Lasteyrie le dessin qui inspirera au début du XIXe siècle les ingénieurs anglo-saxons, américains et australiens, inventeurs des premiers reapers modernes qui révolutionneront définitivement la moisson.

La machine de Pline et Palladius, représentée avec précision sur le relief funéraire découvert à Buzenol en 1958, a fait l’objet depuis de plusieurs tentatives de reconstitutions et d’expérimentations pour en apprécier la performance et la valeur. Les plus récentes, réalisées par une équipe interdisciplinaire au Domaine de Malagne (Rochefort.B) utilisent par ailleurs un attelage à brancard, à une tête, utilisée en propulsion aux traits, une « première » dans l’agriculture européenne. Il induit une pensée combinatoire originale, qui convoque aussi, à la suite des hypothèses de François Sigaut, les recherches les plus récentes de la paléobotanique.

Textes et iconographie antiques relaient  et transposent des réalités observées. On ne peut que souligner la justesse de la relation de Palladius laquelle, si elle ne résout pas toutes les questions que l’on peut se poser, n’en relève pas moins du traité technique analytique, à cent lieues de toute intention fictionnelle et rhétorique. Qu’elle soit didactique à large spectre ou à public ciblé, nous avons bien affaire ici à une information technologique et agronomique précise dont l’archéologie la plus récente démontre l’intérêt. Le dialogue interdisciplinaire est constamment sollicité dans la mise en œuvre documentaire.

Cette conférence aura lieu dans le respect des consignes sanitaires en vigueur.

Contact : maelys.blandenet@ens-lyon.fr

AgroCCol à la fête de la science 2021!

A vos agendas! Plusieurs ateliers et conférences AgroCCol sont au programme du village des sciences de l’ENS de Lyon pour la Fête de la science 2021:

Jeudi 7 octobre : Médiation scientifique auprès des scolaires

Atelier 1 : Les graines alimentaires et l’histoire de leur nom (9h-12h)

Cet atelier, à destination des élèves du premier degré, propose un jeu et des manipulations pour découvrir les céréales et légumineuses ainsi que l’histoire de leur nom.

Atelier 2 : Les graines alimentaires et leur culture dans l’Antiquité (14h-17h)

Cet atelier, à destination des élèves du second degré, associe un quizz sur tablette centré sur l’étymologie et un jeu de plateau. Ce dernier permet de découvrir la culture des céréales et des légumineuses dans l’Antiquité à partir d’une mise en situation fondée sur les textes anciens.

Intervenants : Maëlys Blandenet (HiSoMA) ; Élodie Bouhier (HiSoMA) ; Cyprien Escartefigue (préparation au CRPE, Lyon 3) ; Florie Vanderpoorte-Puglisi, Solange Chea, Augustin Biganzoli, Thibault Robert (M1 Mondes anciens, LLCA) ; Maël Deuffic (M2 Mondes anciens, LLCA).

Samedi 9 octobre : Conférence grand public (15h-16h et 16h-17h)

Transmission et mise en livre des savoirs agricoles et botaniques de l’Antiquité à la Renaissance

Conférence autour de l’exposition virtuelle : Le ménage des champs : du savoir agricole antique aux livres d’agriculture de la Renaissance.

Intervenants : Maëlys Blandenet (HiSoMA) ; Michel Jourde (IHRIM)

Informations en inscriptions: http://www.ens-lyon.fr/savoirs/culture-sciences-et-societe/grands-evenements/fete-de-la-science